Les Expositions

« Je suis heureux de vous présenter un échantillon du travail de création artistique (c’est comme cela que cela s’appelle) que je me suis efforcé de réaliser ces dernières années pour meubler un temps soudain libéré à utiliser comme je voulais.
Pour ce qui me concerne, né et élevé dans une famille d’artistes et d’amateurs d’art, il ne m’a pas fallu longtemps pour décider quoi faire. Dès la rentrée scolaire suivante j’étais inscrit à l’association des artistes du Chesnay.
A l’époque, en 1997, l’association était constituée d’un grand atelier situé au 55 de la rue de Versailles dans un local passablement délabré. Elle était présidée par Francis Peyron. L’ambiance décontractée mais studieuse et créative que Jocelyne  faisait régner dans son cours de peinture  m’a plu tout de suite.
Pourtant, mes premiers pas furent laborieux
Je me suis essayé dans plusieurs techniques. J’ai commencé par l’aquarelle que je pensais, à tord, être la plus facile à aborder. Le résultat de mes efforts ne me plaisait pas, j’ai alors essayé l’acrylique avec un peu plus de réussite (selon moi). Mais c’est avec le pastel sec que j’éprouve le plus de plaisir à travailler.
J’aime bien les possibilités qu’offre le pastel sec et ce sont uniquement des œuvres réalisées  avec cette technique que je vous présente.
Je n’ai pas de message à délivrer, de thèse à défendre ni de leçon a donner. Pas de conviction que  je souhaiterais partager non plus  Ce sont les choses de la vie courante qui m’intéressent et constituent les sujets de mes tableaux. Des images, des objets, des paysages, des natures mortes, des idées glanées au hasard de rencontres dont certaines, farfelues vous feront sourire, j’espère.
Lorsque mes compositions ne sont pas intégralement imaginées, j’utilise volontiers des éléments pris dans des photos, que j’ai faites moi même ou non, pour m’en inspirer ou pour les assembler différemment et recomposer mes propres tableaux que je colore selon mon propre goût.

Je ne pratique donc pas la copie, sauf pour quelques rares tableaux archi-connus pour lesquels il n’y a pas d’ambiguïté. Ce sont des exercices d’atelier qui pourraient figurer dans la rubrique: « si tu ne peux pas te le payer, fais en une copie …» les Alyscamps de Gauguin par exemple.

C’est là qu’apparait l’intérêt de suivre des cours avec un ou des professionnels formés à l’enseignement.

Les « Profs » de l’Association, depuis Jocelyne Moisan puis, après elle, Isabelle Béraut et Gabriel Pardon, dont j’ai suivi les cours et recueilli les conseils, ont tous mis l’accent sur le développement de la créativité de leurs élèves.C’est ce conseil que je me suis efforcé de suivre. Y suis je arrivé ? A vous de me le dire ou mieux de l’écrire.

D’une manière plus générale, je serai intéressé de lire vos commentaires  dans mon livre d’or mis à votre disposition.

 

Six graveures travaillant ensemble en atelier libre ont choisi de nous présenter un ensemble de séries réalisées dans différentes techniques.

Annick Bignault, Gaëlle Devys, Ingé Fratras, Armelle Linares, Nicole Parent et Catherine Schvartz.

Du 1 er décembre 2021 au 2 janvier 2022

50 rue de Versailles, Le Chesnay-Rocquencourt

ENTREE LIBRE

Du lundi au vendredi de 9h30 à 13h et de 14h à 17h30.

Sur rendez vous avec les artistes le week-end.

Renseignements : 09.77.58.63.21

Courriel : artistes.chesnay@wanadoo.fr

 
« Ma grand-mère était une peintre miniaturiste connue. Elle m’a offert quelques bons gènes!
Ma formation: les Beaux-Arts de Paris avec comme professeurs, Mr Chapelin Midi, et Mr Bertholle.
J’ai élevé 5 enfants tout en donnant des cours de dessin.
A 40 ans, j’ai enfin travaillé pour moi, 25 heures par semaine de manière très régulière.
J’ai commencé par le thème de la musique que j’ ai exploré pendant une dizaine d’années.
Puis j’ai eu envie d’un regard en trois dimensions, ce qui m’a conduite à la sculpture de bustes (enfants et adultes) en marbre, pierre, bois ou terre cuite.
Toute mon oeuvre est imaginaire à part pour les portraits que je réalise à partir de photographies.
Puis j’ai choisi d’approfondir d’autres thèmes sur plusieurs années : Les fleurs, les jardins, les bateaux sous tous les angles.
J’ai eu la chance de m’émerveiller des fonds marins en mer Rouge avec un masque et un tuba.
Mon bateau n’a pas chaviré … mais il m’a conduite sous l’eau pour longtemps.
Mon objectif est d’apporter du bonheur, de créer un monde encore plus beau et plus coloré que celui que la nature nous offre.
Pour résumer mon métier de peintre et sculpteur, je suis créatrice de beauté et j’ aime la faire partager. »
Françoise
 
480

Sophie Despreaux.

Peinture à l’huile.

Je me suis mise tard à la peinture ; au moment de ma retraite.

J’ai commencé au club Ars par la peinture sur bois avec de l’acrylique.

Puis je me suis intéressée au  » trompe l’œil « .

Je me suis inscrite aux Artistes du Chesnay et j’ai pris des cours de dessin avec Fabien Audebrand.

C’est lui qui nous a parlé de la peinture à l’huile à l’eau.

J’ai tout de suite été séduite par le fait de pouvoir rincer les pinceaux à l’eau et de ne pas avoir d’odeur de térébenthine chez moi !

J’ai d’abord peint ce qu’il proposait et petit à petit je prends mon essor mais toujours heureuse d’avoir ses précieux conseils.

Pendant le confinement, j’ai peint des portraits d’enfants d’après photos.

J’aime également peindre des paysages.

EXPOSITION

« Les artistes confinés »

Du 8 juillet au 8 septembre 2021 

Bibliothèque du Chesnay-Rocquencourt, 37 rue Caruel Saint Martin, Les Chesnay-Rocquencourt. 

EXPOSITION

« Le renouveau »

Jusqu’au 30 septembre au sein de notre association. 

50 rue de Versailles au Chesnay-Rocquencourt.

Thème proposé à tous les ateliers, toutes disciplines confondues.

Une grande variété d’expression et d’interprétation!

Ouvert aux heures du secrétariat, du lundi au vendredi de 9h30 à 14h et de 14h à 17h30.